L’ABBAYE MUSIC’ART, LE CROISEMENT DES CULTURES

Récemment, vous avez peut être entendu la voix de Kosme à notre antenne. Venu nous parler de son travail en tant que DJ et patron de label, Kosme était à Marseille avant tout pour jouer à la Réale dans le cadre d’un OFF du festival l’Abbaye Music’art.

Les 28, 29 et 30 juin 2018, l’Abbaye de Silvacane accueille le festival. Music’art et sa programmation 100 pour-cent électronique.

14 noms, 3 jours et un lieu d’exception : l’Abbaye de Silvacane.

Située à la Roque d’Antheron, cette abbaye fondée au XVIIe siècle deviendra le temps du festival, le QG des DJ’s marseillais programmés et festivaliers rêvant d’ailleurs.

En plus d’une programmation chargée d’amour, d’électronique et de couleurs sudistes, le lieu insolite aiguise l’expérience de chacun ; artistes, spectateurs, professionnels… Déguster les basses de fins connaisseurs en admirant les rayons transperçant les vitraux, le festival prouvera qu’allier des époques à travers des paysages sonores et visuels, est le chemin d’un souvenir garanti pour chacun des participants. On prend les codes, on les modèle, on les module pour les allier à nos envies. Qui n’a pas imaginé, en fin de soirée bavarde, de partir danser loin des habitudes ? Music’art confond et entremêle ces univers pour offrir aux plus amoureux du son, un évènement loin des spots classiques de fin de semaine.Musicalement, La Line up rassasie les danseurs et oreilles averties. On voyage entre les courants House et pioche dans une palette électronique complète ; Disco, Minimal, Deep, Techno. Les sudistes viennent exhiber leurs goûts et couleurs le temps de trois jours de bivouac, en écrivant une histoire un peu différente d’une abbaye commune. A cette belle liste de DJs s’ajoute l’un des patrons du genre : Carl Craig.

Carl Craig est l’un des artistes des plus influents de la seconde génération de Détroit. Né en 1969, le DJ de la Motor City est sans aucun doutes l’un des noms phare de son courant. Aussi actif dans le domaine du Jazz, il mélange durant ses sets les sonorités, les influences et divers tracks.

En 1996 il lance son propre label Planet E qui s’exporte dans le monde entier. Depuis, il enchaîne les prestations à toutes heures dans n’importe quel endroit. Aucun doutes, l’Abbaye sera son nouveau terrain de jeu.